Elle revient peut-être

Nous avions, à la base, réservé cet article pour fêter la barre des 8000 fans qui se profilait à l’horizon de la page Facebook de Design Index. Pour des raisons encore inconnues, et malgré un message au support Facebook (toujours sans réponse, bien sur) demandant la restitution des fans perdus « par magie » (ce nombre était affiché à 7998, puis est passé bien en dessous de 7900). Toutefois, nous avons quand même un autre évènement à fêter !

Il s’agit des plus de 6000 followers qui découvrent nos nouveaux articles sur Twitter et qui, contrairement aux fans Facebook, ont le plaisir de voir repasser régulièrement les archives du site (source de nombreux RTs).

Alors, nous voulions marquer le coup avec un projet qui, nous l’espérons, vous marquera vous aussi.

Encore une fois les étudiants de l’ISD (Institut Supérieur de Design) de Valenciennes nous gatent avec un remarquable pari : La Méhari de 2020. Les trois étudiants qui ont travaillé sur ce projets sont Xavier Delvallée, Adrien Séné et Jean-Thomas Mayer.

cbbc4c2a0d489ced494c6eae230c3261

« Le brief initial était de retranscrire et faire renaître la Mehari dans un contexte 2020. Nous avons donc commencé par une analyse complète de la Mehari d’époque, photo, vidéos, conception, positionnement, mécanique, usages, qui sont les acheteurs et pourquoi, etc…

5f16ccbcf8dd8b4b3ab768ab17365f3f
Pour compléter cette analyse précise, nous avons contacté un propriétaire actuel de Mehari, pour la voir en vrai, faire une balade à son bord et également l’essayer, afin de ressentir les émotions qu’elle procure, et pour réellement « vivre la Mehari ». Nous en avons retenu que la Mehari est une voiture unique en son genre, proposant à l’époque quelque chose de jamais vu : des capacités tout-terrain hors du commun, et une versatilité à toute épreuves, avec le véhicule le plus simple et le plus intelligent de l’histoire automobile, un véhicule  »micro-maxi », la rendant complètement intemporelle.

0ef9a51551fced236748c358fe37cc4c

b847c9adec8b3066bd55e79d98dc745e

Nous avons donc pu diriger notre projet, et l’avons défini ainsi :  »Créer un crossover intégrant les valeurs et les émotions Mehari pour 2020″.

a69bb1cfe9e2794d6bee892bc0c6f2e5
Nous souhaitions également imaginer un véhicule qui soit le véhicule de week-end idéal, adapté aux personnes vivant en bord de mer qui ne peuvent utiliser leurs véhicules ahabituels pour leurs diverses activités : balade tout-terrain et petit chemins, plages, sport nautiques, etc…

78edf95adef71939875dd6bff16dff13

a52a62b9ed74d124120436e5ee95f8c9

90

ad3aad4678fde2de1c78d5800d58657c a682276d35cdd2f659e975f894f421ed

Nous sommes alors devant un concept fort : un véhicule dématérialisé, avec une modularité intérieure simple en textile. C’est la direction finale choisie à la fin de la phase créative.

acba4760ec19c62ce992d17954eec5a5

0662e90a23a41dc62551ecc061184603

a52a62b9ed74d124120436e5ee95f8c9

f58799f21ef2da801df5a7f1cf7fbdab

bb246f2f3114477c4a6da3ede885a17b

 

La Mehari originelle étant en plastique. Après une veille technologique et de longues recherches, nous avons décidé de garder le même process intelligent originel, en y appliquant un nouveau matériau : l’Arboform. On crée simplement le plastique à l’aide de déchet verts, et il conserve les propriétés thermoformables des autres plastiques, inscrivant le véhicule dans un  »sustainable process ».

ce6e5643c8bbfc8f9e2ab49f176f3d88

L’intérieur fut ensuite la ligne directrice du développement, avec en premier lieu, des validations ergonomiques, de package etc…
Nous avons étudié le travail du tableau de bord, toujours plus simple et utile, en y intégrant un station iDevice, que l’on peut décrocher tout simplement avec des ‘clips’ de sac a dos, pour l’emmener sur la plage (en bandoulière), ou encore de l’enlever du véhicule, pour le laver dans son intégralité à haute pression.

58e02fd89d189192d25ca67ebd6ae0a2
68d90494d7ed2079400e57395198c8d909c90284b869669b3fc940fdb7093b9b
78869436bdc9f01d76bd645745ac958d
3415c86fe4a4274ee816e13294cb0f35
f1ea63841c08388378938bddcfa6c03a
Ce fut alors au tour des sièges, qui ont vu leur portions de tissus diminuées pour des raisons ergonomiques, et ainsi que les banquettes arrières, directement moulées dans le véhicule. Une contraite majeure pour l’homologation fut l’intégration  »d’arceaux », pour protéger la tête des usagers en cas de tonneau. On retrouve deux tunnels de rangement sous les sièges, accessibles par l’arrière du véhicule, avec un simple filet, pour ranger un sac ou d’autres petits accessoires, ou pour glisser sous la voiture sa planche de kite-surf ou un équipement de plage volumineux.
Nous avons utilisé la modélisation 3D pour comprendre les volumes de l’ensemble, et travaillé en parallèles avec le sketch, et le dessin sur package pour affiner les lignes et le style final du véhicules, avant de travailler les détails pour affirmer l’identité Citroën de l’ensemble.
4b455e4d6575f2d97a59ede38992ba8b
bd57b7892b0dfc7c631eda7b6628bf30
a814baec355f9cee6cef49e6d4182789
Je vous laisse admirer quelques visuels d’intégrations, pour immerger dans le lifestyle et l’usage du véhicule.
 d904c34b0a0b893f6e3a216a60eb1e6a
c3a9b1dc6e129a5e4c71b882c88a137f
750866eb689d46b567f82425744a3c64
599a7e0c13e17549f99ea64c7c536285 376bf54900a031c5dc760c79cac81279 081633f304f1deb7d8d0ed83210c6c3b
a4e808898cc7cbc7ae73bbb3485d42f5
Article précédent :

Peugeot AE21 Hybride Bike

C'est sur le salon « Who’s Next » que Peugeot Cycles a présenté son nouveau vélo à assistance électrique. ... Read more

Article suivant :

Ambiance GP en ville ?

Pour cette rentrée Design Index, je voulais vous présenter un projet qui a retenu toute ... Read more