Ambiance GP en ville ?

Pour cette rentrée Design Index, je voulais vous présenter un projet qui a retenu toute mon attention. Grand amoureux des Austin’s mini, Magomed Oumaleev nous présente sa vision de la super-car « moderne » en prise avec la politique de sécurité routière actuelle…

002 003
« Comme fait de société j’avais choisi la multiplication des limitations de vitesse, des radars, zones à vitesse limitées,… Et la problématique c’est comment est-ce que les possesseurs de supercar ou voitures de sport peuvent s’éclater en ville quand au final on ne peut que rarement dépasser les 70 maxi (en zone péri-urbaine), 50 et voire 30 en centre ville? Mon concept est un véhicule qui respecte ces limitations d’une manière autonome mais en contre partie il caricature ou exagère les sensations : freinage, accélération,  flou de vitesse, ressenti de l’environnement quand on roule à haute vitesse (comme sur un circuit, quand à plus de 200 vous ressentez la moindre imperfection du terrain car les suspensions ne suivent plus et que la compression des suspensions se fait de moins en moins efficace). »
004 005
« J’ai choisi MINI car c’est la marque qui collait au mieux en terme de philosophie de produit et de positionnement, un jouet pour la ville, décalé et fun. Et je voulais une identité de marque qui sémantiquement collait bien à la nature du concept, en somme. J’ai choisi de travailler sur le design theme RAW, une vision d’un nouveau minimalisme à la MINI (même si ça reste complètement marketing) qui apporte énormément sur un plan conceptuel. L’essence du concept se résume à la brutalité, sensations, matériaux, formel mais la brutalité aussi du strict nécessaire pour la conduite. »

006

Article précédent :

Elle revient peut-être

Nous avions, à la base, réservé cet article pour fêter la barre des 8000 fans ... Read more

Article suivant :

Interview Anna Costamagna @ADN

Voila le numéro 2.0 des Interviews Design Index. Il s'agit de l'interview d'Anna Costamagna, Designer ... Read more