Interview: Zamak…

[ad_1]

Nous interviewons aujourd’hui les quatre membres du studio Zamak, une agence de création globale installée à Paris et Angoulême, et intervenant notamment dans les domaines du design produit, de l’aménagement intérieur, du graphisme…

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre formation et votre parcours professionnel?
Zamac est aujourd’hui composé de quatre personnes.
Florian Foizon a fait un BTS design de produits à Créasud Bordeaux, puis un DSAA et un Master en stratégie du design à Olivier de Serres à Paris.
Nicolas Michel-Imbert a lui aussi fait un BTS design de produits à Créasud Bordeaux, suivi un Master en design global, dans la même école.
Damien Esclasse a le même parcours que Florian FOIZON (BTS à Créasud puis DSAA et Master 2 à Olivier de Serres).
Et enfin, Arnaud Perez a une Licence en Arts Appliqués obtenue à l’Université de Nîmes, complétée par un DSAA à Olivier de Serres et un Master Design et nouveaux médias à La Sorbonne Paris.
Après divers stages et récompenses obtenues individuellement, Florian et Nicolas ont fondé la marque ZAMAK design® en février 2012, et nous avons ensuite, tous les quatre, créé la société ZAMAK en mai dernier.

Sur quel(s) sujet(s) travaillez-vous en ce moment?
Actuellement, l’agence travaille notamment sur un web design pour France Télévision, de la bagagerie pour le PSG et du mobilier pour Habitat. Récemment, nous avons également livré une aire de jeux à Paris, au coeur du Parc André Citroën, qui a très vite été appropriée par les enfants et les ados du quartier! Chacun se fait ça petite histoire, c’est ce qui compte.

Combien de personnes compte votre agence?
Actuellement, l’agence compte 4 salariés (nous-mêmes) et nous prenons chaque année environ 2 stagiaires.
Nous sommes répartis sur deux sites: à Angoulême (où travaillent Florian et Nicolas, principalement dans le domaine du design produit, du transport et du modelage 3D), et à Paris où sont basés Damien et Arnaud (en design produit, mais aussi graphisme, montage vidéo et son).

Quelle est votre méthode de travail habituelle?
A chaque commande, nous analysons la demande de notre client et nous nous efforçons de vulgariser notre métier pour rendre les choses simples et limpides.
Notre idée est de placer notre client dans une zone de confort, où il se sent pleinement intégré à notre équipe du début jusqu’à la fin de son projet, tout en lui mentionnant qu’il doit respecter notre métier et la valeur ajoutée qu’on peut lui apporter.
En fait, nous avons un job de conseiller créatif! Nous l’avons constaté, les clients qui veulent passer par des designers arrivent avec beaucoup de projets mais surtout beaucoup de doutes: et si ça ne marche pas ? Comment va-t-on le produire ? Est-ce la bonne cible ?
Nous sommes alors là avant tout pour les rassurer puis pour les orienter avec des partis pris adaptés à leurs activités, à leurs moyens économiques, etc.

Fréquentez-vous les blogs et sites Internet consacrés au design, et si oui lesquels?
Oui parfois, comme par exemple Behance ou Notcot. Nicolas et Arnaud, spécialistes informatique de l’agence, font de la veille technologique sur plusieurs supports, aussi bien papier que Web.

Y a-t-il un ou plusieurs designers, ou créateurs, qui vous inspirent au quotidien?
Non pas vraiment. Ce qui nous inspire, c’est justement notre quotidien! Passer du temps à observer les choses les plus banales de la vie pour nous poser la question « Et si c’était autrement ? ». Ce qui nous inspire le plus, c’est de se dire qu’à n’importe quel stade de la création tout peut changer, tout peut évoluer en modifiant un seul paramètre. Un projet est une sorte d’atome avec des électrons qui gravitent autour. Si on perturbe les électrons, que se passe-t-il ? A quel résultat arrivons-nous ? C’est cette infinité de possibilités qui doit nous inspirer.

S’il y avait une chose à changer dans le design?
Le mot design probablement, ou la fausse image que le grand public peut avoir du rôle du designer.

Quelle est la commande que vous aimeriez vous voire confier?
Nous souhaiterions réellement décrocher une commande de la part d’un constructeur automobile ou aéronautique par pure passion pour ces univers.

De votre point de vue, le métier de designer est-il enviable aujourd’hui?
Nous pensons que le métier de designer en lui-même n’est pas plus enviable qu’un autre métier. Mais c’est plutôt le fait de toujours avoir de nouvelles idées, de nouveaux positionnements à chaque projet. Cette démarche perpétuelle de remise en question nous pousse à échanger énormément avec nos interlocuteurs, et cela nous nourrit d’histoires et d’expériences diverses.
Pour nous, c’est bel et bien cette richesse de connaissances diverses (le savoir) qui peut être enviable!

Pour finir, un livre, un site Internet, un film, une découverte récente… que vous auriez envie de partager avec nous?
Florian:
Un livre: La première Gorgée de Bière de Philippe Delerm car j’arrive à sentir les odeurs des lieux décrits, la douceur de Paris.
Et un lieu: la montagne, source inépuisable d’énergie pour se régénérer et faire le point avec soi-même!
Damien:
Un livre: The Timeless Racer de Daniel Simon. Illustre représentant de la création folle et démesurée, cet auteur arrive à représenter aujourd’hui la part de rêve qui sommeille dans les objets de demain.
Une découverte: le restaurant Le Bouillon Chartier, la plus ancienne cantine de Paris encore en service, que je recommande à tous ceux qui aiment les moments festifs passés entre amis.
Un lieu: La petite ville de Morro Bay à l’ouest de la Californie, pour sa douceur de vivre et l’accueil que nous réservent les locaux.
Arnaud:
Un livre: 99 francs de Begbeder qui décrit plutôt bien l’univers des créatif et le compare à un terroriste qui tenterai de détourner un avion de ligne, et qui nous fait bien comprendre qu’une fois dans le cockpit il n’y a pas de pilote mais un pilotage automatique impossible à détourner. La morale de cette histoire est qu’il faut peut-être chercher à voler de ses propres ailes et créer une alternative. C’est ce qui représente à mon sens l’enjeu du design d’aujourd’hui.
Et aussi: Left hand Free du groupe Alt J, une inépuisable source de motivation et de liberté.
Nicolas:
Un livre: Et si le temps n’existait pas? de Carlo Rovelli. Il traite un des sujets qui me passionne. Le temps et sa réalité toute subjective, traité d’un point de vue physique et métaphysique. C’est pour moi l’essence même du design, à une échelle toute autre: imaginer, concevoir même l’inconcevable pour apporter un nouveau regard sur les choses et ainsi faire avancer le monde.
Un lieu: une re-découverte récente, Barcelone. J’y suis revenu cet été avec ma compagne pour revoir mon meilleur ami installé là-bas. La ville est magnifique, elle dégage une douceur et une simplicité de vie que je n’ai pour l’instant pas retrouvées ailleurs.

Quelques projets de l’agence Zamac:


Aire de Jeux « Là-Haut » – Livraison Juin 2014. Pour l’extension du Parc André Citroën (Paris 15ème), ZAMAK design® en collaboration avec Mlle. Carole Pfendler, a eu le privilège de dessiner une aire de jeux pour pré-adolescents. Destinée à dynamiser le quartier, cette aire de jeux arbore un style respectant les codes couleurs, matières et formels instaurés par les architectes du parc.


Poignée de fenêtre « DEOS » pour La Croisée DS – Commercialisation Août 2014. La société La Croisée DS a fait appel à ZAMAK design® pour la création et la sculpture numérique de leur nouvelle poignée DEOS. Elle a reçu un franc succès lors de sa présentation au salon de Paris – Batimat 2013.


Gamme bagagerie « PSG » pour SAS LES BAGAGISTES – Commercialisation Juin 2014. ZAMAK design® s’est vu attribuer au cours de l’année 2013 la conception des trois lignes de bagagerie de la désormais célèbre équipe de football parisienne, Le PARIS SAINT-GERMAIN FC. Licence détenue exclusivement par SAS LES BAGAGISTES. Distribué par SAS LES BAGAGISTES. Produits fabriqués par SKY-GCA.


Gamme de mobilier « EVA » La cuisine, centre d’art et de design D.R.A.C. A.R.S E.H.P.A.D. Eugène Aujaleu. Après plusieurs expériences utilisateurs au sein de l’EPHAD Eugène Aujaleu, ZAMAK design®, en association avec Eugène ROUX design s’est chargée de concevoir une gamme de mobilier directement issue de la volonté, des remarques et du vécu des bénéficiaires du projet (résidents / personnel soignant).



[ad_2]

Source link

Article précédent :

MoMA's Design Interactions Stu...

[ad_1] Recently amid cartoonish background noise and joyful participants playing musical fruit (more on this ... Read more

Article suivant :

Noell Oszvald...

[ad_1] [ad_2] Source link